Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 20:41

 

En quittant la ville de Faya-Largeau, capitale du Borkou située au cœur d’une luxuriante palmeraie, on est saisi par le contraste entre le vert oasis et la blondeur du sable qui encercle cette vaste cuvette où vivent près de 15 000 personnes. A mesure que s’éloigne cette ville stratégique du Nord, une immense et implacable « mer de sable » s’impose : c’est l’Erg du Djourab. Il faut des heures de pistes, pénibles pour le dos ;-), pour le traverser mais le paysage reste unique pour les yeux et l’esprit.

 
 
 
S’il ne saurait rivaliser avec les Ergs sinueux du Ténéré au Niger, le Djourab a quand même plus d’une histoire à raconter. C’est ici en 2001, que « Toumai » (qui signifie « espoir de vie » en gourane, la langue du nord) a été découvert. C’est le plus ancien hominidé connu. Son existence apporte un éclairage nouveau sur l’histoire climatique ancienne du Paléo-Sahara et donne au désert un autre visage. A l’époque, la région vivait sous un climat humide, propice à la savane arborée. Cette réalité est difficile à imaginer aujourd’hui …
 
Camion dans l'erg du Djourab, TchadDe nos jours, quand on file à vive allure à travers les vents violents et les dunes du Djourab, on croise souvent dans ces immensités des camions lourdement chargés qui roulent vers le Nord du Tchad voire plus loin en Libye. Contrairement à l’idée que l’on s’en fait, le désert est un lieu de transit et de circulation privilégié.
Judith Scheele, anthropologue à l’Université d’Oxford et actuellement basée à Faya-Largeau confirme cette impression :
 
 
 
 
 

Une zone où l’on perçoit l’écho des guerres et des rébellions

Erg du Djourab, Tchad Erg du Djourab, Tchad
Erg du Djourab, Tchad Puits dans l'erg du Djourab, Tchad
En route pour l'Ennedi, Tchad En route pour l'Ennedi, Tchad En route pour l'Ennedi, Tchad

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires