Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 21:14

Le petit fabricant d’éoliennes, Vergnet, a enregistré un net rebond de son activité l’an dernier. Pénalisé en 2008 par la suspension d'un important contrat au Nigeria et l'attentisme des clients face au lancement de l’éolienne de 1 mégawatt (MW), la société a accusé une chute de 61,3 % de ses ventes. Cet exercice avait été qualifié de « transition » par la direction, qui anticipait alors un rebond de l’activité. Celui-ci a effectivement eu lieu, et le chiffre d’affaires 2009 ressort à 29 millions d’euros, en progrès de 40 %.

 

La croissance a été soutenue par le pôle éolien, dont les ventes ont doublé pour atteindre 16,7 millions d’euros. Seize nouveaux contrats ont été signés au second semestre dans les petites Antilles, au Chili et à l’île Maurice et Rodrigues, dans l’océan Indien. Le carnet de commandes est donc bien rempli et les contrats signés en Ethiopie, au Nigeria et en Algérie assurent un matelas de sécurité à la société.

Le pôle eau et solaire enregistre une performance plus faible en raison d’un effet de base défavorable. Son chiffre d’affaires est resté stable l’an dernier, à 12,3 millions d’euros, mais les perspectives sont prometteuses. Plusieurs contrats ont été conclus en Afrique (Tchad, Burkina Faso, Bénin et Gabon) et deux autres, représentant un montant global de 4,1 millions d’euros, sont en cours de signature.

En Bourse, les investisseurs reviennent sur le titre. Il gagne 2,94 % à 6,30 euros ce vendredi, ce qui ramène sa baisse à 6 % depuis le début de l’année. Les analystes se montrent de leur côté plus sceptiques. « La volatilité de l’activité éolienne restera élevée », estime le bureau d’études Arkeon Finance, qui maintient sa recommandation à « vendre ». Selon lui, il existe des risques de retard dans l’exécution du contrat éthiopien et les performances opérationnelles de 2009, qui seront dévoilées le 15 avril, seront « faibles ». Pour mémoire, la société a terminé le premier semestre sur une perte d’exploitation de 5,2 millions d’euros et un déficit net de 5,5 millions.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires