Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 21:46

3.pngQuelque soit les raisons que d’aucun évoquent pour faire croire à l’opinion national et international que Déby reste le seul maître de la crise du Tchad, il serait totalement erroné que la communauté internationale laisse un seul homme et son clan s’appropriés la destinée d’une nation tout en oeuvrant activement à destabiliser certains pays voisins. Car tout le monde le sait, Idriss Déby au même titre que El Bechir jouent un rôle destabilisateur dans la sous-région d’Afrique Central et constituent un réel danger pour la stabilité en Afrique. Mais aussi parceque en prénant le pouvoir en 1989, Déby a beneficié de l’aide du clan zakawa du soudan, ceux-ci demandent en récompense l’appui de Déby pour prendre le pouvoir au Soudan. D’où la réaction du Soudan d’heberger de son côté des rebelles hostilles à Déby.

 

La paix dans cette partie de l’Afrique passe incontournblement par le départ d’un des deux chefs d’Etats tchadien ou soudanais. C’est cette nécessité que nombres d’activistes et opposants tchadiens s’accordent de croire, et oeuvrent activement pour rendre effectif le départ d’Idriss Déby du pouvoir en fin d’envisger un avenir pour Tchad. Ce document d’analyse qui se veut d’essayer d’ellucider les faces cachés des pouvoirs nordistes qui ont dirigé le Tchad jusqu’à ce jour se place donc dans cette logique des personnes soucieux du retour de la paix au Tchad.

 

Lucien Assalbaye

 

Source: rispostelaique

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires

Kaguer Naguer 09/05/2010 08:12


C'est con, il pense qu' être intellectuel c'est être mûr si on veut écrire un article, le titre est bien parti mais le contenu est obsolument nul. je connaissais très ce con lucien Assalbaye depuis
des années et on a même partagé un moment très difficile ensemble, mais quelqu'un qui ne connait rien de la vie politique tchadienne. je demande à lucien de se reposer sans intervenir sur les sites
ou blogs.