Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 22:51
 
Régis Arnoux, le président du CIS.
Régis Arnoux, le président du CIS. Crédits photo : fedephoto

La société marseillaise va y gérer les bases vie de la compagnie pétrolière américaine Exxon.

Destination Tchad. CIS, spécialisé dans les services de restauration et d'hôtellerie pour les chantiers installés dans des contrées reculées et difficiles, vient de signer l'un de ses plus gros contrats : 130 millions de dollars au minimum, étalés sur sept ans.

L'entreprise va offrir le gîte et le couvert aux 650 employés de la compagnie pétrolière Exxon vivant dans trois bases vie à la frontière sud du Tchad. Ils travaillent sur des opérations de prospection et de production. «Nous poursuivons une collaboration initiée il y a cinq ans. Exxon avait relancé un appel d'offres international que nous avons à ­nouveau gagné», précise au Figaro ­Régis Arnoux, le président de la ­société marseillaise.

CIS vient par ailleurs de remporter d'autres contrats de moindre importance : un de 14 millions de dollars sur deux ans en Algérie avec la société d'ingénierie canadienne Lavalin ; un autre de 2,5 millions d'un an en Bolivie sur une opération pétrolière ; et trois contrats au ­Kazakhstan de 1 à 2 millions chacun avec l'entreprise italienne d'exploration pétrolière Saipem, une compagnie minière russe et une compagnie pétrolière. «Ces contrats sont très intéressants car ce sont des ­opérations de démarrage et ils auront un effet d'entraînement», souligne ­Régis Arnoux.

Ces bonnes nouvelles sont bienvenues après une année 2009 difficile. «Nous avons subi les effets de la crise mondiale l'an dernier», précise le patron de CIS. L'entreprise a toutefois réussi à faire progresser de 10 % (à taux de change constant) son chiffre d'affaires, à 160 millions d'euros.

 

Pression sur les prix 

CIS, qui disposait d'un carnet de commandes de 232 millions de ­dollars fin 2009, a démarré des activités dans trois nouveaux pays à fort potentiel de développement : l'Érythrée, la Guinée Conakry et la République centrafricaine. Elle ­engagera prochainement des opérations en Angola, en Libye et au ­Niger.

«Depuis quatre à cinq mois, nous percevons un regain d'activité dans les secteurs de nos clients, le pétrole, les mines, l'ingénierie et le BTP. Je suis donc optimiste pour 2010», estime Régis Arnoux.

En outre, la pression sur les prix, qui avait obligé CIS à accepter des renégociations de contrat à la baisse l'an dernier, a diminué. Les nouveaux contrats devraient donc permettre de renouer avec une meilleure rentabilit

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires