Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 10:35

A qui le tour maintenant ? Mahamat Saleh Annadif libéré, pour calmer les pulsations machiavéliques du despote, habituées à s’alimenter de l’humiliation et de la calomnie des proches, il faut vite trouver un autre cacique et l’envoyer à Moussoro.  Sinon le despote aura des insomnies et ses nerfs vont craquer. Au delà du besoin de humilier, de calomnier ou de casser la réputation et l’autorité d’une personnalité considérée proche et fidèle de lui, au delà de tout cela donc, Deby s’attend à des effets secondaires sur ses gestes. Pour le cas précis de MSA, Deby s’attendait à ce que les pourfendeurs de MSA d’Arada accourent chez lui pour lui rapporter « les détails de la façon dont la population a accueilli avec enthousiasme la décision du Grand Chef.» Mais non ! Les Aradois, pourtant connus pour des délateurs invétérés contre MSA, ont préféré raser les murs. Mieux Bichara Issa Djadallah, ex Ministre a même dirigé la fronde contre la décision de son Chef. Deby s’attendait aussi à ce que « la communauté arabe le félicité  chaleureusement pour avoir mis un holà aux ambitions de quelqu’un qui se prend de fait pour le leader des arabe ; » mais que non ! La communauté arabe a dit tout simplement « Soubahanallahi » et s’est cloitrée dans un mutisme réprobateur. Plus que l’innocence ou la culpabilité de MSA,  l’arrestation de MSA, de Mahamat Ali Hassane, de Zene bada, etc., a révélé d’avantage la cupidité, la méchanceté et le cynisme d’un individu qui abuse de son pouvoir juste pour salir ou humilier un proche parent ou collaborateur. Deby est un dictateur confirmé qui use et abuse du pouvoir pour cacher ses tares congénitales. Un internaute a déclaré que « l’ex Ministre du Plan, Mahamat Ali Hassane a été arrêté  parce que Deby serait complexé devant la maitrise de la langue de Molière par le dit Ministre.»  C’est très plausible, c’est le comportement typique de tout despote.

Deby a été donc fortement surpris par les effets dévastateurs pour sa personne et pour son régime  vis à vis de l’opinion nationale et internationale des arrestations des personnalités considérées proches à lui et a vite demandé à la Cour suprême de mettre la forme pour leur libération. Ce qui fut fait.

Après cette claque politique,  un homme averti cesserait à s’adonner à des telles œuvres machiavéliques et viles de surcroît ; mais non chez Deby humilier par arrestation et par  calomnie, sert lui de tasse à café, il ne peut pas s’en passer, c’est un besoin physiologique, alors à qui le tour suivant ? Selon les habitudes du despote, en analysant les critères de choix de ses différentes victimes,  les relations entre ses bouffons et ses futures victimes, il s’avère que Adoum Younousmi arrive en tête de peloton  pour les candidats potentiels de Moussoro, suivi de très près par son ennemi de toujours, Daoussa Deby. Timan Deby arrive en 3ème position comme candidat  potentiel pour Moussoro ou Korotoro. Dadnadji et Nagoum (s’il ne quitte pas pour le poste de Vice président à l’UA) et Gatta Goulou (eh oui !), clôturent la première liste des VIP. En suite il y a d’autres menus fretins tels Bichara Doudoua, Abderrahim Bahar, etc.  Quant à Bichara Issa, trop c’est trop ! Ce petit arabe, fils d’un chamelier ne fait que narguer le très grand « Abou Ragaba waddal Bedyattié » ! Il se prend pour qui ? Pourquoi il pense que de tous les tchadiens, il est le seul à être digne et courageux ? De toutes les manières, Abou Ragaba, va lui régler son compte très bientôt : Korotoro et disparition sous les dunes d’Arada.

Ainsi vont le Tchad et les tchadiens.

Dans l’attente du prochain divertissement du despote.

Beremadji Felix

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires