Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 21:03

NIAMEY - Le Niger, un pays pauvre du Sahel riche en uranium où une tentative de coup d'Etat était en cours jeudi, selon un responsable français, est dirigé depuis 1999 par le président Mamadou Tandja.

Une crise politique secoue le pays depuis que le président Tandja, qui devait se retirer fin 2009, a obtenu son maintien au pouvoir jusqu'en 2012, grâce à un référendum constitutionnel très controversé.

- SITUATION GEOGRAPHIQUE: 1.267.000 km2. Enclavé au coeur du Sahel et aux deux tiers désertiques, le Niger est frontalier de l'Algérie, de la Libye, du Tchad, du Nigeria, du Bénin, du Burkina Faso et du Mali.

- POPULATION: 15,2 millions d'habitants en 2010 (officiel).

- CAPITALE: Niamey.

- LANGUES: Français (officielle). Langues nationales.

- RELIGION: Musulmans (plus de 90%).

- HISTOIRE/REGIME: Ancienne colonie française. Indépendante en 1960 sous la présidence de Diori Hamani. 1974-1987: régime militaire du général Seyni Kountché. Premières élections démocratiques en 1993.

En 1995, un traité de paix met fin à une rébellion touareg (1991-1994).

En 1996, un coup d'Etat dirigé par Ibrahim Baré Maïnassara met fin à une cohabitation houleuse entre le premier chef d'Etat démocratiquement élu Mahamane Ousmane et son Premier ministre.

En 1999, le président Maïnassara est assassiné lors d'un nouveau coup d'Etat. Le commandant Daouda Mallam Wanké dirige une junte avant de remettre le pouvoir aux civils fin 1999, à l'issue d'élections générales. Mamadou Tandja, candidat du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), est élu président.

En décembre 2004, M. Tandja est réélu.

La nouvelle Constitution, adoptée en août 2009, supprime la limitation à deux mandats présidentiels de 5 ans successifs et renforce les pouvoirs du chef de l'Etat. Cette modification provoque une grave crise politique.

En octobre, les élections législatives, boycottées par l'opposition, mais maintenues par le président Tandja en dépit des appels de la communauté internationales à les reporter, ont été remportées par le MNSD.

- ECONOMIE: Le Niger a connu deux famines en 1972-73 et 1984-85, est régulièrement confronté à de graves pénuries vivrières, généralement causées par la sécheresse. Quelque 2,7 millions de personnes sont frappées par la crise alimentaire en 2010 en raison de l'insuffisance des pluies. Plus de 80% des habitants vivent d'une agriculture archaïque.

L'uranium, dont le Niger est le 3e producteur mondial, constitue la principale ressource d'exportation. En janvier 2009, le groupe nucléaire français Areva a signé avec le gouvernement une convention qui attribue au groupe le permis d'exploitation de la mine géante d'uranium d'Imouraren. En mai, le président Tandja a donné le coup d'envoi des travaux sur le gisement mettant fin à deux années de brouille entre Paris et Niamey.

Le Niger occupe la dernière place au classement annuel de l'indice de développement humain (IDH) publié en 2009 par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) sur 182 pays membres de l'ONU.

- PIB par habitant: 330 dollars en 2008 (Banque mondiale). 60% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

- FORCES ARMEES: 5.300 hommes, selon l'Institut international des études stratégiques (IISS, 2009). Paramilitaires: 5.400 hommes.

(©AFP / 18 février 2010 16h21)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires