Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 17:47

« Il ne faut pas que cela dure éternellement. » A écouter la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, hier sur France 2, ou le ministre du Budget, Eric Woerth, qui a parlé sur RTL d'une « situation transitoire », l'affaire Proglio n'a que trop duré. Malgré ses costumes sombres et sa mine fermée, le nouveau patron d'EDF et président du conseil de surveillance de Veolia est en effet devenu à son corps défendant la star médiatique de janvier. En prenant, en novembre, la tête du géant de l'électricité sans renoncer à celle de l'ex-Compagnie générale des eaux, il avait frôlé le court-circuit. Le conseil d'administration de Veolia avait peu apprécié de découvrir l'affaire dans la presse. « Personne n'avait été mis dans la confidence », s'indignait hier un administrateur dans Le Parisien. L'affaire a été relancée la semaine dernière, lorsqu'ont été rendues publiques ses indemnités. En plus des 1,6 million qu'il touche de l'entreprise publique (primes incluses), Proglio devait recevoir 450 000 euros d'indemnités annuelles de Veolia. Pensant couper court à la polémique, il a annoncé jeudi renoncer à ces gratifications. Mais, dès le lendemain, les révélations sur sa retraite « chapeau » le projetaient à nouveau sur le devant de la scène. Cette fois, on lui reprochait les 13,1 millions d'euros que Veolia a provisionnés pour sa pension. « J'y ai droit puisque j'ai des annuités, il n'y a donc pas de sujet à cet égard », s'est contenté de répondre l'intéressé.

Mais si Proglio est peu disert, d'autres parlent pour lui. De Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), qui réclame le remboursement du « double salaire » qu'il a perçu, à Benoît Hamon (PS) ou François Bayrou (MoDem), qui l'exhortent à choisir entre ses deux casquettes, tous les interviewés ce week-end ont eu un mot pour « Henri ». Nicolas Sarkozy, qui a nommé l'homme à la tête d'EDF, pourrait lui aussi s'exprimer sur le sujet. Le Président, qui participe ce soir à un débat sur TF1, incite les internautes à poser leurs questions sur sa page Facebook. En tête de leurs préoccupations, la burqa et... Proglio. Le roi de l'eau n'a pas fini de faire couler de l'encre. W

Laurent Bainier

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires