Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 22:56

Première Rencontre Internationale des Etudiants Tchadiens : Le Chef de l’Etat y prend part

Du 27 au 29 décembre 2011 se tient à N’Djaména la Rencontre Internationale des Etudiants Tchadiens (RIET) avec comme thème principal «Jeunesse estudiantine au service du Développement ». Cette rencontre est placée sous le haut patronage du Président de la République Idriss Deby Itno. Une première au Tchad, cette réunion de travail réunissant cinq cent participants est une initiative de l’Organisation Internationale des Etudiants Tchadiens (OIET), une association faîtière des étudiants tchadiens de l’intérieur comme de l’extérieur.

Selon Mingar Monodji Fidel, coordonnateur de l’OIET et ancien SG de l’UNET, à travers cette première Conférence Internationale des Etudiants Tchadiens organisée sous le label de la RIET, son association se veut surtout rassembleur et fédérateur de la jeunesse consciente afin de relever le défi du développement du Tchad. « Nous voudrions relever le défi du développement et pourquoi pas du développement durable, en conciliant le savoir et le développement », a-t-il lancé.

Conscients de ne pas pouvoir régler d’un coup tous les problèmes qui se posent aux étudiants, les organisateurs de la rencontre se fixent comme objectifs de défendre les intérêts moraux et matériels des étudiants, créer une chaine de solidarité entre les étudiants tchadiens de l’étranger et ceux de l’intérieur, servir de plate forme d’échanges interactifs entre les étudiants et promouvoir les valeurs socio culturelles du Tchad.

Durant trois jours, les participants, leaders étudiants d’ici et de la diaspora, enseignants-chercheurs d’ici et d’ailleurs vont débattre des thèmes tels que Jeunesse estudiantine, citoyenneté et développement durable ; le pétrole tchadien et l’investissement en faveur de la jeunesse ; jeunesse tchadienne, les NTIC et l’entreprenariat. A l’issue de ces assises, les organisateurs de la RIET espèrent la création d’une direction des étudiants de l’extérieur et l’érection de l’OIET en une agence qui jouera le rôle d’interface entre gouvernement et les étudiants.

Le développement du pays, l’unique priorité…
« Cette rencontre est une des réponses à ma préoccupation majeure, celle d’une jeunesse à la tête bien faite et ayant un sens de la responsabilité de la chose publique et de la mission qui est la sienne », ces mots constituent la principale réponse du Chef de l’Etat, présidant la cérémonie. Réitérant son total soutien à cette initiative, Idriss Déby Itno s’est dit heureux de cette rencontre qui prouve que la jeunesse tchadienne est prête à faire face aux défis qui interpellent tous les Tchadiens et qui ont pour noms l’unité nationale, concorde nationale, culte du travail bien fait, préservation de l’intérêt général et toutes les valeurs qui élèvent une nation et un peuple qui ont des ambitions. En outre, le Président a insisté sur le fait que le développement de ce pays doit être la première des priorités des jeunes, sinon l’unique priorité. « Le Tchad, pays de Toumaï, berceau de l’humanité est un bien commun. Pour ce faire, en votre qualité de socle de la renaissance, vous devez veiller dessus pour parfaire son rayonnement dans le monde… La nation tchadienne est en pleine construction. C’est pour dire qu’aucune compétence n’est de trop. Les compétences et le savoir acquis aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Tchad doivent être mis au service de votre mère patrie », a t-il déclaré.

Cependant, Idriss Deby Itno n’a pas omis d’évoquer le crucial problème de baisse de niveau qui touche également l’enseignement supérieur tchadien, interpellant étudiants et leurs enseignants à cultiver l’excellence. « Le niveau actuel n’est pas à la hauteur de mes attentes », a-t-il souligné. Profitant de l’occasion, le Chef de l’Exécutif a aussi évoqué la délocalisation de certaines facultés, qui, pour lui, ne constitue nullement une sanction, ni une mesure de représailles contre qui que ce soit. C’est une décision qui vise l’unité nationale à travers le brassage des tous les fils du Tchad.

A signaler que financièrement, les fonds permettant la tenue de la RIET proviennent à cent pour cent de la Présidence de la République.

Khadidja Toloumbaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires