Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:33
Laurent Maurice, employé de la Croix Rouge inrernationale, dans un hôpital à Khartoum juste après sa libération, le 6 février 2010.
AFP/Ashraf Shazly

Le Français Laurent Maurice, employé de la Croix-Rouge internationale enlevé il y a trois mois au Tchad puis déplacé au Darfour, a été libéré samedi 6 février 2010.Ses ravisseurs ont évoqué un « rôle positif » de la France dans la normalisation en cours entre le Tchad et le Soudan voisin.

Après 89 jours en captivité, Laurent Maurice  est arrivé à Khartoum. « Il a pu parler avec sa famille, il est sain et sauf et c'est bien là l'essentiel » déclare le Comité international de la Croix-Rouge . Cet agronome français de 37 ans avait été enlevé en novembre dernier dans l'Est tchadien avant d'être transporté au Darfour.

Des hommes se faisant appeler « les Faucons libres d'Afrique » avaient revendiqué son enlèvement. Ils réclamaient une rançon d'un million d'euros mais un des responsables du groupe joint par l'AFP dément avoir agi pour l'argent. « Nous souhaitions que la France change sa politique dans la région, a-t-il expliqué, Or, nous apprécions le rôle positif que la France a joué lors des dernières négociations entre le Tchad et le Soudan ».

Pour le moment, on ne sait rien des véritables conditions de libération de l'otage français. Le CICR affirme qu'il ne verse jamais de rançon. L'organisation ne souhaite pas en dire davantage afin de ne pas compromettre les chances d'aboutir à la libération prochaine du second otage français, Gauthier Lefebvre, un autre employé du CICR qui a lui été enlevé en octobre au Darfour-Ouest.

Frédéric Joli, porte parole du CICR

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires