Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 17:30
Ishmael Beah, enfant-soldat, Sierra Leone.Ishmael Beah, ancien enfant-soldat en Sierra Leone.

Ishmael Beah a été ce qu'on appelle un enfant-soldat. En 1991, le Sierra Leone, état d'Afrique de l'ouest situé entre la Guinée et le Libéria, sombre dans la guerre civile. Refuge des opposants au régime de Charles Taylor au Libéria, la Sierra Leone devient à son tour le terrain d'affrontements entre les groupes de rebelles et les milices pro-gouvernementales du Sierra Leone. Un conflit qui dura plus de dix ans, sur fond de lutte pour le contrôle des diamants, et fit entre 75 000 et 200 000 victimes, et plus de 2 millions de déplacés. Parmi les victimes de cette guerre, il y a aussi les milliers d'enfants-soldats enrôlés par la rébellion et l'armée régulière. Parmi eux, Ishmael Beah. Entre 13 et 15 ans, il a pris part aux combats et participé aux attaques de villages. En 1996, il est démobilisé avec quelques autres enfants, notamment sous la pression de l'Unicef.
Aujourd'hui, Ishmael Beah a 29 ans. En 2008, il a publié Le Chemin parcouru : Mémoires d'un enfant soldat, dans lequel il revient sur son histoire. Installé aux Etats-Unis, il retourne régulièrement en Sierra Leone où il a encore de la famille.
 
TF1News : Où avez-vous grandi ?
 
Je suis né en Sierra Leone, dans un tout petit village du sud du pays. J'allais à l'école, je jouais au foot. J'avais une vie tout à fait normale, comme tous les garçons de mon âge. Et bien sur tout a changé avec la guerre. J'avais 12 ans lorsqu'elle a éclaté.
 
TF1News : Quel âge aviez-vous quand vous êtes devenu combattant ?
 
J'avais 13 ans. Tout ce que je connaissais jusqu'alors avait été détruit donc j'ai donc essayé de fuir. Toute ma famille proche avait été tuée. A 13 ans, j'ai été enrôlé de force dans l'armée et j'ai commencé à me battre.
 
Je me suis battu pour l'armée gouvernementale, pas du côté des rebelles. C'est un des points que je voulais clarifier parce que dès qu'on parle des enfants-soldats, les gens pensent toujours que c'est pour rejoindre les groupes rebelles, mais en vérité, les armées gouvernementales utilisent des enfants dans tous les conflits.
 
TF1News : Que vous faisait-on faire dans l'armée ?
 
Je me suis battu en tant que fantassin, ce qui veut dire que je me cachais dans les buissons et je faisais tout ce qu'on me demandait de faire. Je me battais pour des munitions, de la nourriture et pour sécuriser des zones. Si vous refusiez de vous battre, vous étiez tué.
 
TF1News : Pourquoi avez-vous choisi de raconter votre histoire dans un livre ?
 
Je voulais donner un visage humain à cette expérience parce que, parfois, les gens entendent parler des enfants-soldats mais cela leur paraît tellement loin. Je voulais faire comprendre aux gens comment ça se passe. S'en sortir est difficile et cela prend du temps. A travers un livre, cela devient plus personnel et plus humain aux yeux des gens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires