Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:55

 telNairobi.jpeg

Le résultat sur cette carte interactive coproduite par le magazine américain Slate et la New America Foundation.

Pour chaque pays, trois indicateurs :

- le nombre de lignes fixes pour 100 habitants : nettement plus élevé dans les pays riches et développés que dans les pays pauvres. En France 52 lignes fixes pour 100 habitants. Au Tchad, à peine plus de... zéro. 

- le nombre de mobiles en circulation pour une ligne fixe : il est beaucoup plus élevé dans les pays pauvres que dans les pays riches. A Haïti, 80 mobiles pour une ligne fixe

Parce que ces Etats désargentés n'ont pas réalisé les coûteux investissements (publics) dans des lignes terrestres, alors que les relais mobiles sont financés par les opérateurs (privés) --qui éventuellement graissent la patte...

Et parce que leurs ressortissants ont fait le bond technologique et ont directement adopté le cellulaire.

Quand on descend d'un âne ou d'un scooter, pourquoi rouler en 2CV alors qu'il y a déjà la Logan?

- Enfin, le nombre de mobiles pour 100 habitants : l'Afrique bat tous les records, avec par exemple 281,5 téléphones pour 100 habitants au Congo.

Dans de nombreux pays, où les accords entre réseaux concurrents sont compliqués ou inexistants, il peut être avantageux de posséder plusieurs cartes sim... et les appareils qui vont avec.

Photo Reuters : une habitante de Nairobi dans une boutique de téléphonie mobile.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires