Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 19:03

 

Fibre optique. L’exploitation du câble sous-marin SAT 3 installé le long du pipeline Tchad-Cameroun par le Tchad va rapporter des bénéfices au Cameroun.
 
Le président tchadien Idriss Déby Itno a inauguré, vendredi dernier, 16 mars 2012, à Ndjamena au Tchad, le réseau national à fibre optique long de 700 km. Un réseau rendu possible via le câble sous-marin SAT3, situé sur la façade atlantique du continent africain, qui atteint le Tchad à partir du pipeline Tchad-Cameroun sur lequel il est installé. 
Le Cameroun qui a installé ce câble sous-marin le long du pipeline, met cette infrastructure à la disposition du Tchad en échange de dizaines de milliards de francs Cfa, apprend-on. En effet, Camtel l’opérateur téléphonique camerounais qui gère l’infrastructure de la fibre optique au Cameroun, a signé, le 30 décembre 2011, avec la Société d'infrastructures de transmission des communications électroniques par câble à fibre optique du Tchad (Sitcom), une convention commerciale et technique d’interconnexion des réseaux terrestres de transmission à fibre optique. C’était au lendemain de la visite du président tchadien au Cameroun. Au terme de son séjour camerounais, Idriss Deby Itno avait signé à l’aéroport de Nsimalen, en présence du Premier ministre, Philemon Yang, un accord pour l’interconnexion de la fibre optique entre le Tchad et le Cameroun.
 
Pour démontrer la puissance du haut débit, une vidéoconférence a été organisée vendredi dernier entre le Tchad et le Cameroun. L’ambassadeur  du Tchad au Cameroun a ainsi conversé en direct avec le président tchadien Idriss Déby Itno, à partir de la salle de vidéoconférence du Minpostel à Yaoundé. Idriss Déby a ainsi remercié le Cameroun et le président de la République, Paul Biya, qui a permis la concrétisation de ce projet.
 
Si les montants exacts à percevoir par le Cameroun ne sont pas connus, du côté de Camtel l’on affirme que la manne est assez importante. Benjamin Assouzo’o, le responsable de la communication de Camtel explique : « Camtel est le partenaire technique de Sitcom. Actuellement, le Tchad n’a que 700 km de fibre optique, or le pays est vaste et a besoin de milliers de km de fibre optique. De la même façon que les Chinois installent la fibre optique au Cameroun contre de fortes sommes d’argent, c’est Camtel qui va installer la cette fibre optique au Tchad. Cela va générer des milliards de francs Cfa au Cameroun ». Le ministre tchadien des Postes et Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Jean Bawoyeu Alingué, a d’ailleurs annoncé vendredi que « le maillage du territoire national avec la fibre optique est prévu pour s’étendre sur plus de 3.000 km et sa réalisation nécessitera la mobilisation d’autres ressources importantes ». 
 
Par ailleurs, Sitcom payera les capacités d’interconnexion à Camtel en termes de milliards de francs Cfa, explique Benjamin Assouzo’o. Au ministère des Postes et Télécommunications, l’on affirme qu’en plus des fonds à générer, « le Cameroun renforce ainsi sa position de leader dans la sous région sur le plan économique et comme hub numérique ». 
En attendant les retombées en matière de télécommunications, le Trésor camerounais a déjà encaissé 85,5 milliards de Fcfa en huit ans pour ce qui est du droit de transit du pétrole via le pipeline Tchad Cameroun. 
 
Beaugas-Orain Djoyum

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires