Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 19:40

A partir la formation du 1er Gouvernement de Président autoproclamé Michel Djotodia, on s’aperçoit que le grand vainqueur est indéniablement Idriss Deby qui n’a pas lésiné sur les moyens pour rattraper son échec à la conférence de Libreville. Tantôt en solo, tantôt de concert avec les autres parrains des accords de Libreville, Deby a d’accord poussé son homme de lige à savoir Nourradine Adam, un tchadien, à occuper militairement et ce, en violation desdits accords, l’extrême nord de la R.C.A. Cette partie du pays servira de base arrière à ses hommes au cas où le pouvoir central de Bangui lui serait hostile. Ainsi donc Nourradine a occupé Sido (R.C.A.) avec deux véhicules avant que Deby ne le renforce en catimini avec une douzaine des véhicules.

Après le lâchage du Président Bozizé par ses partenaires, à cause, semble-t-il, de son obstination de vouloir garder les sud-africains et de sa cécité politique de regarder la réalité en face, Deby connu pour ses largesses légendaires, n’a pas trainé pour dompter le nouveau locataire du Palais présidentiel à coups des moyens massifs et colossaux : 800 000$ à Michel DJOTODIA et 300 000$ à Nourradine ADAM suivis des instructions claires et précises : partager, donner, distribuer . . . . . sans se soucier le fond de la caisse. C’est ce qui a été effectivement fait et cela a permis de calmer nettement les ronronnements et les mauvaises humeurs des unités militaires disparates que constitue la Séléka. En outre, Deby a promis la prise en charge du fonctionnement de la Présidence pendant au moins un an ; cela permettra au nouveau Président de travailler sans se faire trop de soucis matériels. Ainsi le pétrole tchadien servira-t-il au moins aux oubangui-chariens faute de pouvoir bénéficier aux tchadiens eux-mêmes !
Le nouveau président autoproclamé n’a pas non plus tardé à répondre aux vœux de son nouveau mentor et donner des gages: déclarations appuyées, sur les différentes ondes, de la volonté du nouveau gouvernement de ne plus permettre la présence des éléments armés incontrôlés sur le territoire centrafricains et surtout des éléments hostiles au régime tchadien ; nomination aux grades de Ministres d’Etat les deux sous-fifres de Deby, tous deux tchadiens (Nourradine et Deffane) ; participation à plus de 45% des tchado-centrafricains dont 35% d’obédience musulmane- y compris Michel lui –même islamisé par les soudanais lors de son séjour à Nyala ; nettoyage de la présence des éléments d’Abdoulaye Miskine de la zone de Mbaïki, ceux-ci sont confinés désormais à la frontière congolaise sans grande perspective, parait-il !
Tous ces faits et gestes sont bien vus et bien appréciés du coté tchadien ; pour appuyer davantage cet élan, Deby vient de mobiliser toute la logistique pour approvisionner en armes et en munitions les éléments de la Séléka.

Comme par le passé la R.C.A., redevenue par la force des choses l’Oubangui-Chari, tombe entièrement sous les griffes de Deby sans qu’aucune voix discordante d’ailleurs ne se fasse entendre. La mainmise de Deby aura encore des beaux jours car il a des hommes de paille et les moyens subséquents.
Les Etats de l’Afrique centrale ont-ils peur à ce point de Deby, au point de le laisser recoloniser le paille sans qu’aucun n’ose lever le petit doigt, même pas les français avec 600 militaires sur place. Cerise sur le gâteau, Deby pousse l’audace jusqu’à convoquer une réunion des Chefs d’Etat pour avaliser sa main mise sur la RCA !

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires