Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 17:25
agenda des actions africaines en région parisienne de juin 2010. - Comme d'habitude si vous recevez cet agenda pour la première fois et si vous souhaitez le recevoir régulièrement chaque début de mois, sachez qu'il est gratuit : il suffit de m'autoriser à vous le transmettre jp.vanhoove@wanadoo.fr - si vous souhaitez ne plus le recevoir merci de faire STOP : voir aussi à la fin de ce document - Si l'action que vous souhaiez faire apparaître dans le prochain agenda concerne le 78 ou le 95 , merci de transmettre l'information également à Christine Join Lambert cjoinlambert@lacaz.net

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

le 5 juin : Journée mondiale de l'environnement

le 12 juin : Journée mondiale contre le travail des enfants.

le 18 juin Fête de la Constitution des Seychelles

le 20 juin : Journée internationale des réfugiés

le 21 juin : Fête de la musique

le 25 juin Fête de l'indépendance du Mozambique

le 26 juin : Fête de l'indépendance de Madacascar

le 26 juin : Signature en 1945 de la charte des Nations unies

dimanche 27 Juin : législatives Guinée Conakry

le 27 juin : Fête nationale de Djibouti

lundi 28 juin : présidentielle au Burundi

le 30 juin : Fête de l'indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC)

Actions situées à Paris (75)

jusqu'au 30 septembre 2010 du mardi au samedi de 10h à 20h et le dimanche de 13h à 19h : À l'occasion du cinquantenaire des indépendances africaines (1960), la BnF vous propose de découvrir sur les postes audiovisuels du Haut de jardin, 50 films répartis en trois sélections : -- 1 -- "Mémoires du continent noir" dresse un état contrasté de la situation politique et sociale complexe des pays francophones d'Afrique depuis cinquante ans. En 1960, l'ensemble des possessions coloniales françaises au sud du Sahara, à l'exception de Djibouti, accèdent à leur indépendance. En quelques mois, le Tchad, l'Oubangui'Chari (devenu la République centrafricaine), le Congo et le Gabon regroupés dans l'Afrique équatoriale française deviennent des états souverains. Les pays de de l'Afrique occidentale française : le Cameroun, le Niger, la Mauritanie, le Sénégal, le Mali, la Haute'Volta (devenu le Burkina Faso), la Côte d'Ivoire, le Dahomey (devenu le Bénin), le Togo deviennent également indépendants. Le même mouvement de décolonisation gagne le Congo belge voisin et Madagascar. -- 2 -- "Africains d'aujourd'hui" dresse un portrait sensible de ces pays à travers leurs habitants. Qu'ils soient tisserands ou cinéastes, riches ou modestes, célèbres ou anonymes, tous témoignent, malgré l'adversité, de l'extraordinaire dynamisme des sociétés africaines contemporaines. En 1960, l'ensemble des colonies françaises au sud du Sahara, accèdent à leur indépendance. -- 3 -- "Le cinéma des africains" rassemble des films de fiction réalisés par des Africains. Depuis leurs tout premiers pas au lendemain des indépendances, les cinéastes se sont emparés avec force du thème de la mémoire du "temps colonial", de l'identité et de la tradition malmenée par les mutations de leurs sociétés. Lieu : Bibliothèque nationale de France - site François Mitterrand, salle B, C, D, J ou G , , quai François Mauriac, Paris 13è - - entrée libre à partir de 17h Pour en savoir plus audiovisuel@bnf.fr http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2010/02/18/50-films-a-la-bnf-pour-le-cinquantenaire-des-independances-africaines/

jusqu'au 11 juillet, tous les jours, sauf le mardi, de 11 h à 19 h. Exposition : L'Art d'être un homme, Afrique, Océanie : Les ornements et emblèmes révélateurs des identités masculines en Afrique subsaharienne et en Océanie seront au coeur de cette exposition. Plus de 150 œuvres de collections privées et publiques, pour la plupart inédites, sont présentées. Cette nouvelle exposition - de même que l'ouvrage qui l'accompagne n'est pas un simple inventaire des types d'ornements et de leurs modes d'utilisation ; elle constitue aussi une exploration de quelques aspects des identités masculines dans les mondes africain et océanien. Outre la présentation d'œuvres souvent exceptionnelles, ce voyage de découverte à travers des univers parfois peu connus du public sera ponctué de documents informatifs, dessins, gravures et photographies. Dans la première salle d'exposition, les photographies de Baudouin Mouanda et d'Héctor Mediavilla, nous plongent dans l'Univers de la SAPE (Société des ambianceurs et des personnes élegantes). Tout au long de l'exposition, nous proposerons au public des week-ends thématiques qui interrogeront divers aspects des identités masculines, tant en Afrique que dans des pays d'accueil. Ils se déclineront autour de projections - films de fiction ou documentaires - et de rencontres. Visites guidées sur inscription individuelle : En famille, dimanche 11 avril, à 14h, Adultes, samedi 10 avril, à 11h30 - Tarif : 6 €. - Tarif réduit : 4 € (seniors, demandeurs d'emploi, enseignants, familles nombreuses). - Entrée libre : Les Amis du musée Dapper, étudiants, moins de 26 ans et le dernier mercredi du mois - Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è - Rens Réservation conseillée au 01 45 00 91 75 www.dapper.com.fr

jeudi 3 juin à partir de 19h : réunion networking « Diversitelles » http://www.diversitelles.com/ - Exposition du peintre Nadodo - lieu : Restaurant Albarino Passy, 4 rue lekain, Paris 16è , M° La Muette (ligne 9) - Réservation : 01 44 96 74 78 / http://www.albarinopassy.com - Contact communication : Penda Traoré : 06 99 02 80 37 ptraore@yahoo.fr http://afriquaparis.blogspot.com

jeudi 3 juin à 21h : Concert de Djéli Babou Diébaté & Kayra Kounda (mandingo groove) : Dialy Babou Diébaté & Kayra Kounda mêlent beats mandingues, jazz et influences diverses... Le korafola (joueur de kora) Dialy Babou Diébaté est né en 1967 à Sédhiou en Casamance au Sénégal. Neveu du virtuose de la kora Soundioulou Cissokho, fils d'Oumar Diabaté et cousin de Djéour Cissokho, tous deux également joueurs de kora. Dialy Babou Diébaté débute à l'âge de 5 ans dans les baptêmes et les mariages de sa région, monte en 1989 son premier groupe, Tam-Tam Sacré, mêlant kora, djembé et tambour sahourouba dans une fusion musicale reggae, mandingue, zouk et rythmes de Casamance. En 1996, à Dakar, il crée le groupe Kayra Kounda (le havre de paix), un trio djembé, kora et flûte traversière et se produit dans divers lieux dakarois dont le Centre Culturel Français de Dakar. En 2009, Dialy Babou Diébaté s'installe à Marseille puis fait une résidence à Valenciennes en compagnie d'artistes du Laos, du Cambodge, d'Ouzbékistan et du Tibet, une initiative du Jeune Théâtre International. Depuis, Dialy Babou Diébaté se produit en compagnie du percussionniste Malik Ndiaye, du flûtiste Toâbé et du saxophoniste Hervé Thole alias " VR2Sax ". http://www.myspace.com/baboukayrakounda - entrée libre/Conso obligatoire - Lieu : le SARRABA, 19, rue de la Goutte d’Or, Paris 18è, M° Barbès ou La Chapelle, parking protégé en face du lieu - Rens. 01 42 62 65 83 www.saraaba.fr www.afrisson.com

du vendredi 4 au dimanche 6 juin troisième Salon des Solidarités !!! Pour faire rencontrer le grand public et les acteurs de la Solidarité Internationale, encourager les discussions thématiques, les échanges professionnels et les partenariats : rencontres-débats, ateliers de simulation et de formation, arbre à palabres, animations artistiques et culturelles, espace OMD (objectifs du millénaire pour le développement), village équitable - En mettant en valeur la diversité et la complémentarité qui existe entre tous ces différents acteurs de la solidarité, le Salon doit permettre a chacun de trouver l'engagement qui lui correspond et de découvrir les différentes possibilités pour agir ici ou la-bas. Par exemple :Artisans du Monde présent au Village "Education au Développement et à la Solidarité Internationale" pour présenter les Objectifs du Millénaire pour le Développement, animera pendant tout le week end un jeu illustrant l'OMD "Réduire l'extrême pauvreté et la faim"sur la thématique du commerce équitable (www.artisansdumonde.org)... . Plus de 20 000 visiteurs viendront rencontrer 250 exposants issus des différents secteurs de la solidarité (humanitaire, coopération internationale, développement, commerce équitable, insertion, démarche RSE). Lieu Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Rens. jm.semoulin@collectif-asah.org http://www.salondessolidarites.org

vendredi 4 juin de 18h30 à 23h : Soirée événement « débat et concert » Organisé par l’association Courants de Femmes - De 18h30 à 20h : Débat : « Quels rôles ont les associations de femmes africaines dans le développement social, économique et politique ? Quelles sont les formes de cet engagement ? » la place des femmes ouest africaines dans le développement de leurs pays et les associations qu’elles animent avec la participation de 3 intervenants sur le rôle des femmes dans le développement de l’Afrique, et leur utilisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Nous discuterons de la façon dont les associations du Nord peuvent y contribuer, -- de 20h30 à 23h : Concert avec le groupe burkinabé Koto Brawa. Il nous enchantera avec sa musique qui mêle les rythmes traditionnels africains, notamment Dagara, aux sonorités funk, blues, jazz, reggae Il y évoque différents thèmes tels que l’amour, la mort, le droit des enfants, les dérives de la société (le matérialisme, l’aveuglement du pouvoir, l’aliénation culturelle, l’hypocrisie…). L’association Courants de Femmes est une association mixte, qui mène bénévolement des actions de valorisation des initiatives de femmes au Sénégal, Mali, Burkina Faso et Bénin. Elle leur propose un appui à la maîtrise de l'outil informatique et un soutien pour une plus grande visibilité et une meilleure mise en réseaux des acteurs http://courantsdefemmes.org, par pays ou par type d’action (éducation, santé, droits…). A ce jour, une centaine d’associations africaines sont ainsi valorisées sur le site. PAF 5€ et si besoin restauration africaine sur place. - Lieu : à l’Olympic Café, 20 rue Léon, Paris 18è - Rens : 06 61 10 87 29, 06 84 60 33 35 courantsdefemmes@free.fr http://www.courantsdefemmes.org http://www.rueleon.net Koto Brawa : http://www.myspace.com/kotobrawa

vendredi 4 juin de 19h à minuit : présentation des Trophées des "Mariannes de l'excellence": Lutte pour le droit des Femmes, des Minorités, pour l’Egalité des Chances pour tous. Promouvoir et valoriser la Diversité et les Chefs d’Entreprises issus de la Diversité. Promouvoir la Citoyenneté Européenne Active, et la Francophonie. Pour sa deuxième édition, le CMR décernera 9 trophées : 4 trophées de la diversité qui gagne, 2 trophées des média qui promeuvent la diversité, 2 trophées pour les sociétés signataires de la charte du Label Diversité et 1 trophée pour l’institution qui lutte pour l’égalité des chances - en présence de Marraine 2010, Madame Rachida Dati, Mme l’Ambassadeur du Sénégal, Mr l’Ambassadeur du Cameroun, Mr Jean Paul Huchon, Mme Anne Hidalgo, 1er Adjoint au Maire de Paris, Mr François LEBEL, Maire du 8ème, ........ - Organisé par le CMR (Conseil des Mariannes de la République & d’Europe) qui a pour but d’être un centre de ressources d’informations pour aborder les valeurs de mieux vivre ensemble et pour construire des espaces de citoyenneté - Lieu : Salons HOCHE de Paris - Rens. M-T Altermath-Nyogol-Massing, Présidente du CMR 01 73 70 32 55, 06 36 03 96 08 secretairecmr@mariannesdelarepublique.org mariet.altermath@hotmail.fr www.mariannesdelarepublique.org

vendredi 4 juin à 20h30 : Cinéma "L'Âme des guerriers" Fiction réalisée par Lee Tamahori – Nouvelle-Zélande, 1994, 99 min avec Rena Owen, Temuera Morrison, Rangi Motu, Mamaengaroa Kerr-Bell (Film déconseillé aux moins de 16 ans) - Littérature À l'issue de la projection, Alan Duff nous parlera de son nouveau roman Un père pour mes rêves et nous livrera ses réflexions sur la culture maori. Soirée animée par Catherine Ruelle. Séance de signatures à l'issue de la rencontre. Tarif : 6 €. Étudiants, Les Amis du musée Dapper, demandeurs d'emploi : 4 € (entrée libre pour l'exposition L'Art d'être un homme, Afrique, Océanie - Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è - Rens Réservation conseillée au 01 45 00 91 75 www.dapper.com.fr

vendredi 4 à 21h : Concert de Mactar Ndiaga Mbaye (world / afro folk) : Issu d’une grande famille de griots de Kaolack au Sénégal, Amadou Mactar Mbaye dit Ndiaga Mbaye opère dans le folk teinté de mbalax. Contrairement à la plupart des artistes wolofs adeptes de mbalax, le rythme le plus populaire du pays, l’interprète Ndiaga Mbaye a choisi de lancer une musique de fusion alliant sonorités locales, jazz, blues et pop… - entrée libre/Conso obligatoire - Lieu : le SARRABA, 19, rue de la Goutte d’Or, Paris 18è, M° Barbès ou La Chapelle, parking protégé en face du lieu - Rens. 01 42 62 65 83 www.saraaba.fr www.afrisson.com

samedi 5 juin de 9h30 à 13h : Inauguration de la quatrième édition de la quinzaine de l'enfant africain en présence du Ministre de l'immigration et du Développement Solidaire ou de son Représentant, des Ambassadeurs africains en poste à Paris et des collectivités locales de la Région Ile de France. programme : Première table ronde à 10h: « Enfants d’Afrique, enfants du monde : Universalité des droits et spécificité des territoires » avec Mme Garnier de Unicef, Mme Martine Brousse, Présidente de l’association La Voix de l’enfant, Mme Ossakedjombo Ngoua Memiagh, Ambassadeur de la République du Gabon près de l’UNESCO. A la fin de cette 1ère table ronde, le film « le soleil se lèvera toujours » sera proposé sous forme d’intermède. 20 minutes - 2ème table ronde à 11h30: Education : enjeux, pratiques et moyens avec M. Pape Amadou SARR (OCDE) , Denys Ferrando-Durfort (Le français en partage) , Aboubacar SY, Président de Raidhup (réseau de chercheurs africains) - Organisé par le collectif IDAY France composée d'une vingtaine d'association de la Région Ile de France. Le réseau IDAY compte 8 membres européens. Ce sont des organisations non gouvernementales (ONG) et associations - dont beaucoup d'origine africaine - impliqués dans des projets liés à l'éducation en Afrique. La célébration de la Journée internationale de l'enfant africain le Juin 16 est à l'origine de IDAY et représente événement majeur du réseau. Cette date a été choisie comme une occasion appropriée pour favoriser le dialogue entre les associations et les gouvernements sur l'éducation de base. Elle a été choisie en 1991 par l'Union africaine pour commémorer le massacre de jeunes Sud-africains qui ont été massacrés sur 16 Juin 1976 par l'armée de l'apartheid alors ils manifestaient pour défendre le droit à une meilleure éducation dans le bidonville de Soweto. Lieu : Assemblée Nationale, Salle Lamartine, rue de l'Université, M° assemblée nationale, ligne 12 - Inscription obligatoire avant le 3 juin (noms, prénoms, mail, téléphone) à renvoyer à Mlle Céline Delmas 01 40 92 93 01 ou contact@ani-international.org Rens. http://www.iday.org - Rens. ANI -Afrique et Nouvelles Interdépendances 06 26 15 36 77, www.ani-international.org, www.quinzainedelenfantafricain.fr ou 06 67 10 61 73 www.1606.eu www.lenfant-africain.org

samedi 5 juin de 10h à 18h : rencontre débat portant sur les initiatives, individuelles et collectives des migrant(e)s et des jeunes en matière de développement (rural, local, social, économique, humain…), en France et en Afrique. Cet évènement, organisé par le Réseau des Associations de Développement du Bassin du Fleuve Sénégal, RADBFS (Réseau des Associations de Développement du Bassin du Fleuve Sénégal) , en partenariat avec le GRDR (Groupe de Recherches et de réalisations pour le Développement Rural), réunit des porteurs de projets, individuels et associatifs, des opérateurs de dispositifs d’accompagnement, des institutionnels et le grand public. Il a pour thème : Une table ronde plénière mobilisera différents responsables associatifs membres du réseau, ainsi que des contributions d’experts et témoins privilégiés. Trois ateliers thématiques seront proposés sur les questions d’initiatives des femmes, de développement économique et de relations intergénérationnelles. L’évènement a lieu de 10h à 18h, avec un repas (prévoir une participation aux frais de repas de 7/10 €). Dans la mesure du possible, merci de confirmer votre participation (par mail ou tél), notamment pour le repas. Lieu : Lavoir Moderne Parisien 35, rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge / Marcadet Poissonniers - Rens. 01 48 57 75 80 rafael.ricardou@grdr.org – www.grdr.org / www.collectif-passerelle.com

samedi 5 juin de 16h30 à 23h30: Film Humanitaire Accueil du public (jour N°3) 16h30 Accueil du public -- 17H00 Projection des documentaires : « Lutte contre le Sida, l’espoir retrouvé », production de la Croix-Rouge Française (CRF). Synopsis : 33 millions de personnes vivent avec le VIH/SIDA dans le monde. Le renforcement des systèmes de santé est un objectif indispensable pour assurer une bonne prise en charge de l’infection et proposer des traitements performants. « El sueño de Bianca », extrait de « Invisibles », réalisé par M. BARROSO et produit par J. BÁRDEM. Synopsis : Cette fiction basée sur des faits, illustre le rôle que devraient tenir les grands laboratoires pharmaceutiques dans la recherche de traitement contre la maladie du sommeil et pour l’accès à la santé en général. « Les passeurs de lumière », produit par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Synopsis : La bataille contre la cécité des rivières, l’onchocercose, couvre l’ensemble du continent africain grâce à une armée de bénévoles « passeurs de lumière » qui distribuent du microfilaricide, le petit comprimé qui évite de devenir aveugle. 18H00 Débat sur l’accès aux traitements en présence de N. ROLIN (CRF). -- 19H00 Projection du film : « 1 $ pour 1 vie », réalisé par F. Laffont Synopsis : Si le paludisme tue un enfant toutes les trente secondes dans le monde, il n’a jamais constitué, faute de rentabilité, une priorité pour la recherche médicale. Dénonçant cela, MSF a créé la DNDI, qui en collaboration avec les laboratoires Sanofi-Aventis, a mis au point un médicament contre le paludisme vendu un dollar. -- 20h30 Débat de clôture du festival en présence de D. LEMOULT. -- 21h30 Concert de La Familia À travers ses compos épicées d’où se dégage une joie de vivre furieusement dansante, ce groupe de huit musiciens entrainent le public dans un univers aux rythmes flamenco-rock, salsa-tzigane et rumba-reggae. Lieu : Studio de l'Ermitage, _ rue de l'Ermitage, M° Jourdain/ Ménilmontant - Rens. FFH. 06.72.86.57.67, 01 45 17 19 86, ffh_2010@yahoo.com capsolidarites@gmail.com www.capsolidarites.org

samedi 5 juin à 20h30 : concerts de Gospel Dream - Lieu : Eglise St Roch, 296 Rue Saint Honoré, Paris 1er, M° Pyramides ou Tuileries - reservation 01 43 14 08 10 / 06 07 08 55 56 http://www.gospeldream.com

samedi 5 juin à 21h : Concert de Salia Kouyaté (mandingo groove) : Né au Burkina Faso, Fils de Griot, Salia Kouyaté est formé par ses Pères à la musique et aux récits de la tradition Mandingue dès son plus jeune âge. Il apprend les histoires des anciens sur des sujets comme : le respect, la famille, la nature... Et s'adonne au chant (Bambara), aux percussions et à la guitare acoustique. Installé en France depuis 2000, il se produit le plus souvent en Gironde et en Ile de France. En 2003, Salia participe à plusieurs "Concerts pour la paix" en Israël et en Palestine. Durant l'année 2006, il joue au "World Sest International Festival" avec le groupe : "Les Frères Koné" à Bangkok en Thaïlande. Il participe également au Festival du conte, "Paroles de Sable" à Niamey au Niger, et au Festival Yélen de Bobo Dioulasso au Burkina Faso. En 2007, il rencontre Jérôme Jouannic, batteur du groupe Kalognouma avec qui il décide de collaborer. C’est en 2010, qu’il retrouve Sékou Dembélé, un vieil ami du Burkina Faso qui intègre le groupe dès son arrivée en France. Dôn Diep et Papis Diabaté après de longues recherches de contacts de musiciens. C'est cet intérêt pour la musique de l'Autre et le partage qui les a décidé à chercher un dialogue aux confluents des styles de chacun, entre répertoire adapté des musiques traditionnelles des griots mandingues et musiques groove, reggae et afro-beat. http://www.myspace.com/saliaskouyate - entrée libre/Conso obligatoire - Lieu : le SARRABA, 19, rue de la Goutte d’Or, Paris 18è, M° Barbès ou La Chapelle, parking protégé en face du lieu - Rens. 01 42 62 65 83 www.saraaba.fr www.afrisson.com

du samedi 5 juin au samedi 26 juin : 2ème Festival de Cinéma des Foyers, connaître la richesse de la culture cinématographique africaine... et la réalité des conditions de vie dans les foyers de travailleurs migrants : tous les weekends, l'association Attention Chantier vous invite à des projections de films dans quelques foyers de travailleurs migrants à Paris. Au programme : des films, des courts, des longs, des tristes, des drôles, des édifiants, des réjouissants, des projections en plein air, de la musique, des animations, des rencontres, une occasion pour découvrir quelques foyers de Paris. Parmis les temps forts du festival : l'avant-première du documentaire Black Diamond, un film de Pascale Lamche (sortie nationale le 15 septembre) … Pourquoi un festival de cinéma dans les foyers de travailleurs migrants ? Les travailleurs migrants ont traversé les continents et se battent tous les jours pour espérer offrir à leur famille un avenir moins sombre. A leur arrivée, ils trouvent les foyers. Mis à l’écart, surpeuplés, mal entretenus, gérés de façon paternaliste et répressive, tandis que leurs loyers ne cessent d’augmenter, les foyers de travailleurs migrants sont le pire du logement social. Entre descentes de police et rénovations humiliantes, ils n’accordent presque aucun droit aux résidents. Les pouvoirs publics voient les foyers comme des concentrations de trafics et de communautarisme qu’il faudrait éliminer. Aux antipodes de cette vision simpliste, la réalité des foyers est celle de lieux d’une solidarité locale et internationale très intense que nos sociétés dites développées ont perdue depuis bien longtemps. L’incompréhension est totale entre les résidents des foyers et leurs gestionnaires. Pour sortir de l’impasse, une seule solution : obliger la France à regarder en face ses immigrés et les conditions de vie qu’elle leur impose. Attention chantier utilise le cinéma pour mettre le pied dans la porte et forcer le dialogue. Une fois brisé le mur de l'ignorance et de la méfiance, on découvre dans les foyers une richesse humaine, culturelle, citoyenne infinie, faite de courage, d'optimisme et de générosité. La culture est une passerelle entre deux rives, le festival est le terrain qui permet la rencontre. Glissez-vous dans la brèche, profitez du festival de cinéma des foyers pour nous aider à lever cette incompréhension qui tue à petit feu. - Rens. Jonathan Duong, 06 75 05 63 82, joduon@gmail.com www.attentionchantier.org ou Collectif Pour l'Avenir des Foyers 06 87 61 29 77 copaf@copaf.ouvaton.org

samedi 5 juin à partir de 20h30 : soirée d'ouverture 2ème Festival de Cinéma des Foyers, organisée par Belleville(s) en vue en partenariat avec l’ADEF -- 20h30 : accueil et apéro -- à 22h : "Chacun pour tous" du collectif Tribudom -- 22h30 : "Africa paradis" de AMASSOU Sylvestre, France-Bénin | 2006 | 1h26 : Dans un futur imaginaire, l’Afrique est entrée dans une ère de grande prospérité, tandis que l’Europe a sombré dans la misère et le sous-développement. Olivier informaticien sans travail est prêt à tout pour en trouver, vit avec Pauline, institutrice elle aussi au chômage. Vu leur situation déplorable en France ils décident de tenter leur chance en Afrique où ils immigrent clandestinement...- Lieu : foyer AMANDIERS, 64 rue des Amandiers, Paris 20ème, M° Ménilmontant ou Père Lachaise - Rens. Jonathan Duong, 06 75 05 63 82, joduon@gmail.com www.attentionchantier.org ou Collectif Pour l'Avenir des Foyers 06 87 61 29 77 copaf@copaf.ouvaton.org

du lundi 7 au vendredi 18 juin 15e édition de la Quinzaine de rencontres multiculturelles sur le thème "Habitants du monde". Mardi 8 à 19h : Inauguration en mairie de l'Exposition “Habitats du monde”, Mairie du 10è, 72, rue du Fbg Saint-Martin , le dimanche 13 juin ; la Fête sur le canal Saint-Martin : Stands de 10h à 19h, Spectacles à partir de 14h - Rens. 01 53 72 10 13 ensemble10@free.fr http://www.mairie10.paris.fr http://ensemble10.free.fr

du lundi 7 au 12 juin : 7ème semaine de la diversité française 2010 : campagne nationale et actions locales sur le thème « Conjuguons nos différences » (cultures, origines, âges, genres, territoires, handicaps, religions), cette campagne de communication relaiera les initiatives dans 8 domaines : Education, Emploi, Economie, Culture, Sports, Médias, Administrations et Santé. Celles-ci sont proposées et gérées par des collectivités ou associations locales et nationales (communautaires, citoyennes, de solidarité), le monde économique (entreprises, organisations et fédérations professionnelles), des collectivités locales et diverses institutions. Programme national de la Semaine de la Diversité - Au-delà des actions locales initiées dans une vingtaine de villes de France par des associations, organismes et collectivités partenaires, le Club Africagora organisera quelques rendez-vous nationaux à Paris au cours de cette 7ème édition de Semaine de la Diversité : Le 07 juin : conférence de presse de lancement de la Semaine - présentation des manifestations et des partenaires; Le 08 juin : présentation du bilan de la Charte de la diversité; Le 09 juin : colloque national « l’évolution de la diversité dans la société française », autour de quatre tables rondes : Education/Emploi, Economie, Médias/Culture et Société/Politique. Le 10 juin : Forum emploi des « Talents de la diversité » et rencontres entrepreneurs – jeunes diplômés (Bac+2/6); Le 11 juin : Retransmission TV et débat (14h-22h) Sports, Intégration & diversité autour du Mondial 2010 de la FIFA; Le 12 juin : 9ème édition des Assises nationales de l’Intégration « Identités multiples – Projet national » avec un « buffet de la diversité » et la participation de délégations d’associations communautaires venues de toutes les régions de France. Contact presse : Dogad DOGOUI, Président du Club Africagora 06 69 55 20 20 contact@africagora.org

lundi 7 juin à 18h : Spectacle ivoirien avec : Chants et danses traditionnels, défilé de mode, point Presse et cocktail « Akwaba » pour découvrir et déguster les spécialités culinaires ivoiriennes. Défilé de mode avec Léonie AMANGOUA (Côte d’Ivoire) ; Pathé O (Côte d’Ivoire) ; éloi SESSOU (Cote d’ivoire) ; Gilles TOURé (Côte d’Ivoire) ; Collé Sow ARDO (Sénégal) ; CORO (Burkina Faso) ; Katherine PRADEAU (France-Niger) en présence S.E. Mme YAO YAO, Présidente de la sous-Commission France du Cinquantenaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire. Et S.E.M. Pierre KIPRé, Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Président de la Commission Nationale Préparatoire du Cinquantenaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire - Lieu : Résidence Masseran , 2 rue Duroc, Paris 7è - Inscriptions et Contacts : Mme Nora ANSELL-SALLES 06 70 74 15 42 nansellsalles@hotmail.fr et M. Grégoire AHONONGA Chargé de Communication de l’Ambassade de Côte d’Ivoire 01 53 64 62 36 / 06 89 88 11 68 gregalil@yahoo.fr ou 06 70 74 15 42 nansellsalles@hotmail.fr

lundi 7 et mardi 8 juin à 19h : Souria Adèle joue Marie-Thérèse Barnabé Négresse de France A travers un personnage généreux et haut en couleur, Souria ADELE témoigne avec humour de la vie d’une femme noire en France, depuis les années 60 jusqu’à nos jours. Elle nous parlera de la difficulté pour une comédienne noire de rentrer dans le paysage audiovisuel français, de la beauté noire, des relations interraciales mais aussi tout simplement du désir de la femme. Tout cela de façon humoristique, pour faire part de sa propre humanité. - Tarif 22€/15€ - Lieu Café de la Gare , 41 rue du Temple, Paris 4è - Rens. Souria ADELE , Compagnie Man Lala 06 60 67 07 76 ciemanlala@hotmail.com http://www.myspace.com/negressedefrance - Location 01 42 78 52 51

mardi 8 juin de 11h à 13h : Conférence de Rüdiger Seeseman, Assistant Professor, Northwestern University. "Let the Cup Make Its Round": Popularizing Mystical Knowledge in Twentieth-Century West Africa - Dans le cadre du séminaire " Figures et débats intellectuels de l'islam subsaharien (II)" Lieu : CEAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens. Marie Miran, maître de conférences Marie.Miran@ehess.fr ou 01 53 63 56 50, stceaf@ehess.fr , Elisabeth.Dubois@ehess.fr

du mardi 8 au 12 juin tous les jours de 14h à 19h - mercredi et samedi atelier pour enfants de 16h à 18h : Sila N’Bolo, le village récréatif - exposition vente - Rencontres d’artisans-créateurs, de commerçants-voyageurs … Le détail des animations sur www.artasia.fr : Ateliers de récup’, cartonnage, patchwork, teinture bogolan… , Expositions de photos (tisserandes du Chiapas…) , Projections de vidéos (pays Dogon, Equateur, Laos…) , Jeux du monde (awalé…) , Eveil musical (instruments de musique malgache…) , Concerts improvisés (mandika transe acoustique, jazz manouche…) - C’est en plein air et sous les parasols que nous vous accueillerons avec vos chers bambins pour les après midi ludiques et bien jolis du premier village récréatif à la découverte du monde de la récup’, du recyclage et de l’imaginaire en action. Les mercredi 9 et le samedi 12 juin dès 14h : La Milpa a concocté pour l’occasion un atelier sous forme de voyage culturel à travers les vêtements du monde. Les enfants à partir de 4 ans useront de toute leur créativité pour décorer leur silhouette de papier aux couleurs des cinq continents. Collage, découpage et coloriage. Lieu 8, rue Jean Baptiste Dumay, Paris 20è, M° Jourdain ou Pyrénées - Rens. 06 28 25 48 78

tous les mardis : Cours de Danse pour enfants de 17h à 18h de 4 à 6 ans et de 18h à 19h de 7 à 10 ans. Cours de Ragg'Afro (mélange de toutes les danses adapté aux enfants) - Tarifs enfants: 14€ le cours 330€ a l'année (payable en 3 fois) - Lieu : centre Alesia, 119 avenue du Général Leclerc , M° Porte d'Orléans- Rens. 06 60 48 02 06 maimouna75@wanadoo.fr http://maimouna75.skyblog.com http://www.lesambianceuses.com

mardis 8, 15, 22 et 29 juin de 20h à 22h : cours de djembé niveau débutants-moyens (de 1 à 2 ans de djembé), animé par le percussionniste guinéen Gassim CAMARA. Tous les mardis soirs. Gassim Camara a travaillé en Guinée avec les Ballets Fareta, Gbassi Kolo, AJK-danse, Les Héritiers de Coca, Le phare de Tamara, Super Étoile de Guinée. Il réside en France depuis 2003 et est aussi l'un des artistes du Ballet guinéen Won Tan Nara. Forfait selon le nombre de cours restants sur le trimestre ou participation au cours à l'unité (20€ le cours). Possibilité de prêt ou de vente d'instrument. Lieu : au Studio Bleu, 7-9, rue des Petites-Ecuries, Paris 10è, M° Château d'Eau (ligne 4) ou Strasbourg-Saint-Denis (lignes 4, 8 ou 9) - Rens. et inscriptions 06 14 38 81 11 ou mzal@club-internet.fr

du mardi 8 au 19 juin du mardi au samedi à 20h30, sauf jeudi à 19h30 : Chronique d’un missionnaire au Congo… un texte magnifique et un acteur hors du commun, Bruno Vanden Broeke dans Mission. Ce monologue théâtral est celui d’un ancien missionnaire au Congo belge revenu en Flandres, sa terre natale. Composé à partir de témoignages réels et de la propre connaissance du terrain qu’en a l’auteur, ce texte est le récit désabusé d’une Afrique où se côtoient la violence et la tendresse, le système D et la sorcellerie. Une réflexion intime et profonde sur les choix, l'engagement, la confiance et surtout la foi. Jeudi 10 juin : rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation - Jeudi 10 juin : en présence de l'équipe artistique - Tarif 16€ - Grande Halle de la Villette, Paris 19è, M° Porte de Pantin - Réservation indispensable au 01 40 03 75 75 : 137 615 - Rens. Anne-Laure Heusse 01 40 03 78 13 l.heusse@villette.com www.vilette.com

jeudi 10 juin à partir de 19h : « Afterwork AfriCar » avec le club Diallo Telli. Networking entre porteurs de projets - Exposition du peintre Nadodo - lieu : Restaurant Albarino Passy, 4 rue lekain, Paris 16è , M° La Muette (ligne 9) - Réservation : 01 44 96 74 78 / http://www.albarinopassy.com - Contact communication : Penda Traoré : 06 99 02 80 37 ptraore@yahoo.fr http://afriquaparis.blogspot.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor - dans société
commenter cet article

commentaires