Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 21:27

Tchad: Kebzabo veut une enquête indépendante sur le vote des militaires disparus

Par RFI Publié le 19-04-2016 Modifié le 19-04-2016 à 11:13

Au Tchad, l'opposition dénonce la disparition de militaires n'ayant pas voté pour le président sortant au scrutin du 10 avril dernier. Lundi 18 avril, au cours d'une conférence de presse, le chef de file de l'opposition, Saleh Kebzabo a parlé d'une soixantaine de militaires portés disparus dont les corps de certains ont été retrouvés charriés par le fleuve. Le chef de file de l'opposition appelle à une enquête indépendante sur le vote des militaires

Au Tchad, l'opposition dénonce la disparition de militaires lors du premier tour du scrutin présidentiel. Aucun résultat n'est connu pour l'instant et le dépouillement se poursuit. Le vote a eu lieu le 10 avril, et la veille, le 9, pour les populations nomades et les militaires. Et c'est là qu'est le problème pour l'opposition, qui dénonce la disparition de militaires n'ayant pas voté pour le président sortant, Idriss Déby Itno.

Le chef de file de l'opposition, Saleh Kebzabo, a évoqué lundi 18 avril au cours d'une conférence de presse une soixantaine de militaires portés disparus, dont certains ont été retrouvés morts, portant des traces de tortures, chariés par le fleuve. Comme Joseph Djmirangar Danadji, Saleh Kebzabo appelle à une enquête indépendante sur le sort de ces militaires.

Le vote des forces de défense est totalement décrédibilisé car en l'absence d'isoloirs, le scrutin était public avec obligation pour les électeurs de voter pour le candidat d'Idriss Deby Itno. Ceux qui n'ont pas suivi ces consignes de leur hiérarchie ont été arrêtés, jetés en prison...

Saleh Kebzabo, le leader de l'UNDR

19-04-2016 - Par RFI

Par ailleurs, toujours au Tchad, le Dr Albissaty Allazam, un des portes-paroles du mouvement « Ça suffit » a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et aussitôt libéré. Il avait été arrêté alors qu'il préparait des manifestations contre la candidature du président Deby à un cinquième mandat. Il a pu rentrer chez lui ce lundi en fin de journée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor
commenter cet article

commentaires