Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 16:50

TCHAD/URGENT: Mme DADJI Rahamat Conseillère du Camojet Tchad vient d'être arrêtée par la police de Deby.

  • 7 février 2016

Les responsables du CAMOJET et d'autres jeunes croupissent en prison en ce moment pour le droit de la jeunesse Tchadienne. Il y a 9 ans, la Police de Deby a assassiné sauvagement le Président du Camojet Adoum Abakar Malloumi, le camojet s'était retrouvé tout seul sans être soutenu par la jeunesse ni par les hommes politiques. Aujourd'hui, lorsque j'évoque juste le nom de celui qui était mon ami, mon compagnon et aussi mon formateur dans la la lutte Adoum Abakar, des larmes coulent de mes yeux. Beaucoup l'ont oublié. Seuls ses parents et ses soeurs ne l'ont pas oublié. Le Camojet a manifesté son désaccord en 2005 et 2006 en s'opposant à la modification de la constitution et à la réélection du Président Deby en distribuant des tracts dans les villes. Aucune organisation de la société civile ni qui que ce soit n'a soutenu cette jeune organisation qui à chaque fois prend des risques en bravant l'autorité. Le Camojet a toujours été censuré par les hommes de l'ombre qui servent le régime en faisant semblant d'être des opposants ou société civile mais qui sont absents dans les vraies actions. Beaucoup de responsables de camojet ont subit et continuent de subir des pressions du système. Certains ont préféré s'exiler et d'autres sont restés pour se battre sur le terrain. Qaund on organisait chaque fois des conférences de presses, les médias ne venaient pas couvrir. Ceux qui venaient, exigeaient qu'on les paie le transport alors qu'on n'avait nous même à peine de quoi manger étant chomeurs. Malgré cela, le camojet continuait à se battre sans que l'on parle de cela dans les médias.

Il y a quelques jours, le Secrétaire Général du CAMOJET avait été sous pression et avait annulé la marche du 2 février. Toute la jeunesse et beaucoup de responsables n'ont pas cherché à comprendre les vraies raisons mais ont tous condamné GAMO Remy en le traitrant de tous les noms d'oiseaux et certains ont même promis le tuer. Aujourd'hui, GAMO Remy avec son équipe ont mis tout le monde devant leurs responsabilités. Il n'y a personne pour agir ou réagir. Ils sont seuls en prison et à la merci de Deby et ses assassins. Quand GAMO Rémy a annulé la marche, le Gouvernement représenté par Hassane Sylla et le SG de la fonction publique avait proposé l'intégration de 30 membres du CAMOJET à la fonction publique. GAMO Remy avait refusé et c'est lui qui est en prison. Si Deby décide de tuer ces jeunes aujourd'hui en prison, personne ne réagira pour eux. Ce seraient seulement leurs parents et leurs amis qui seront en deuil pour quelques jours. Je m'insurge aujourd'hui pour dire que j'ai honte, j'ai honte de la jeunesse Tchadienne. J'ai honte de ce combat que certains font depuis des années pour la sécurité et la justice sociale mais que les gens sont incapables de comprendre. Beaucoup disent que pourquoi je reste à l'étranger et que je m'exprime. Savez vous ce que j'ai bien pu faire au Tchad? Quand on se battait avec les ministres leur arrachant les micros lors de leurs discours. Quand le CAMOJET portait plainte contre l'Etat et certains mafiasos du régime. Qui a soutenu nos actions. Beaucoup disent que le CAMOJET est une organisation corrompu. Qui peut démontrer avec preuve ces allégations et montrer quand et qui a donner l'argent au camojet avec des Photos à l'appui? Je suis tellement en colère que j'ai juste envie de demander à mes Mahamat Zene Cherif et tous les autres membres du CAMOJET de laisser tout tomber parce que le Tchad, la jeunesse Tchadienne ne mérite pas une organisation comme le Camojet. Ne laissons pas le gouvernement fantoche de Deby casser cette dynamique. Malheur à ceux qui bâillonnent leurs peuples.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor
commenter cet article

commentaires