Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 08:02

proposition d actions positives des 19, 21 et 23 novembre

La tragédie que nous venons de vivre peut être l’occasion d’une prise de conscience collective des dangers qui nous menacent et des mesures à prendre pour assurer notre sécurité. Elle peut aussi nous pousser à chercher des boucs émissaires. Ce serait le meilleur moyen de susciter d’autres vocations et c’est aussi sans doute le but des commanditaires des attentats de vendredi. Rester unis et solidaire est notre meilleurs réponses à ces actes barbares. Ne soyons pas naïfs cependant, comme ce fut le cas pour la barbarie nazi ceux qui ont aidé à la naissance de ces pratiques dans le but d’abattre indirectement et à moindre coups leurs adversaires du moment doivent définitivement abandonner l’idée d’utiliser le terrorisme même indirectement. L’histoire montre que le monstre ainsi créé finit par échapper à ses géniteurs. Concrètement, s’il nous faut maintenant combattre, sans faiblesse, Daech n’oublions pas tous les autres terrorismes ou qu’ils opèrent en Afrique et dans certain bureaux climatisés - Surtout soyons inventif pour faire émerger de nouvelles pratique sociales basées sur le partage et le souci de la dignité de tous. Les 3 conférences présentées ici sont quelques exemples de pistes pour un monde moins violent.

Jeudi 19 novembre de 12h45 à 14h : La solidarité comme outil de Dialogue : Témoignages d’acteurs engagés dans des actions concrètes de solidarité : Dialogue entre un agnostique, un juif, un chrétien et un musulman (Jean-Paul Vanhoove, Michel Elbaz, Guillaume Burgelin et Slimane Tounsi) : Evénement co-organisé par NDP et Dialogue JCM - Lieu : Maison d’Eglise Notre Dame de Pentecôte, 1 place de la Défense, Sur le parvis de la Défense entre le CNIT et la BNP, M° : La Défense - Rens. 01 47 75 83 25 ecrire@ndp92.fr guillot.anne@orange.fr

Samedi 21 novembre à 13h30 : Conférence-Débat : « Le commerce équitable pour le développement du Sud, une voie d'avenir ou un leurre ? » avec Eric KAHE, ingénieur en informatique après des études de mathématiques a ensuite occupé le poste de ministre du Commerce et a représenté la Côte d'Ivoire aux négociations de l’OMC à Doha, avant de passer au poste de ministre de la réforme Administrative après les accords de Marcoussis. Il est l’actuel président de l’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD), parti politique classé à Gauche. Le débat sera animé Clément Ortega, Conseiller régional Ile de France - Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie - Renseignement 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

Lundi 23 novembre à 19h30 : Conférence-Débat sur l'économie solidaire avec Gérard Le-Puill, du Journal l'Humanité et auteur de "L'économie de proximité doit redevenir un impératif" : Si la mondialisation capitaliste s'oppose en permanence à la préservation des ressources naturelles, il restent néanmoins aux états et aux citoyens des marges de manœuvre pour éviter les catastrophes liées au réchauffement climatique : cela passe par l'économie circulaire, l'agro-écologie, le covoiturage, l'autoproduction et implique une prise conscience qui nous amène à modifier nos habitudes de consommation. Animation par Clément Ortega, Conseiller régional Ile de France du Front de gauche - France - Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie -

La tragédie que nous venons de vivre peut être l’occasion d’une prise de conscience collective des dangers qui nous menacent et des mesures à prendre pour assurer notre sécurité. Elle peut aussi nous pousser à chercher des boucs émissaires. Ce serait le meilleur moyen de susciter d’autres vocations djiadistes et c’est aussi sans doute le but des commanditaires des attentats de vendredi. Rester unis et solidaire est notre meilleurs réponses à ces actes barbares. Ne soyons pas naïfs cependant, comme ce fut le cas pour la barbarie nazi ceux qui ont aidé à la naissance de ces pratiques dans le but d’abattre indirectement et à moindre coups leurs adversaires du moment doivent définitivement abandonner l’idée d’utiliser le terrorisme même indirectement. L’histoire montre que le monstre ainsi créé finit par échapper à ses géniteurs. Concrètement, s’il nous faut maintenant combattre, sans faiblesse, Daech n’oublions pas tous les autres terrorismes : qu’ils opèrent en Afrique et dans certain bureaux climatisés - Surtout soyons inventif pour faire émerger de nouvelles pratique sociales basées sur le partage et le souci de la dignité de tous. Les 3 conférences présentées ici sont quelques exemples de pistes pour un monde moins violent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nouvel Essor
commenter cet article

commentaires